Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2011

Nouvelles

Il devient de plus en plus difficile de trouver du temps (ou bien est-ce passager ??) du fait des différents engagements que nous avons pris, du projet de construction de la maison, et des petits qui sont plutôt du genre ‘vivaces’ … 😀

J’ai des tonnes de photos et réflexions, mises de côté pour le blog, mais qui commencent à se trouver hors contexte, le temps passant et passant …

Donc je viens juste apporter quelques nouvelles et deux trois photos histoire d’étayer un peu.

Côté maison, donc, rien de réellement entamé ; juste du terrassement pour le chemin d’accès, et les tranchées pour les réseaux.
Mais ça devrait bouger bientôt, on y croît ! Il faut se dire que l’hiver prochain on sera là-bas, à se réchauffer devant notre petit poêle à bois 🙂 .

Les petits continuent de pousser. Sélène a fêté ses quatre ans le mois dernier. Une fleur parmi les fleurs, aussi sensible et fragile que celles qu’elle passe son temps à observer, cueillir, sentir.
Toujours dans la période du rose, des princesses, des fleurs, mais aussi … du foot (de rue 😀 ). C’est sa série de dessin-animé  ‘culte’ du moment.
Mais il n’en est pas encore à détrôner ‘Le cygne et la princesse’ (faut pas exagérer, non plus. Héloïse la footeuse n’a pas encore atteint le rang de Juliette !).

Sylvain continue sur sa lancée. Il progresse en vitesse (presque prêt à courir le 100 mètres avec Sélène), et en escalade (il doit être persuadé qu’il arrivera bientôt à escalader les étagères et monter sur le meuble télé, vu les efforts quotidiens qu’il fournit). Tel une chèvre alpiniste, ils se perche sur tout ce qu’il trouve ; chaque obstacle est un défi !

(autant dire qu’avec ça, j’ai du mal à être zen ! Ou bien il faut que je lui achète un casque 😀 )

Le manque de place pour ranger commence à se faire sentir ; où mettre les DVD qu’il arrive désormais à atteindre ???? 
Après les feutres qu’il a successivement appris à 1. vider de leur contenant, 2. déboucher et 2.a crayonner sur ce qui se trouve à proximité, 2.b sucer et arracher la mine avec les dents, puis 3. reboucher, et 4. remettre dans la boîte et en refermer le couvercle, il passe aux DVD. Objectif : ouvrir la boîte (objectif atteint) et récupérer le DVD … arg !

On a fabriqué quelques DVD factices avec de vieux CD-roms hors d’usage, mais il atteint avec ses petites mains des lieux toujours plus hauts pour attrapper ce qu’il ne doit pas attrapper. Pfffffiouuuu, c’est un malin des bois, et ça devient dur dur de tout ranger hors de sa portée.

Surtout quand il a une grande soeur qui a tendance à tout semer partout… 

Au jardin, et dans les chemins alentour, les premières fleurs ont fait leur apparition à la plus grande joie de Sélène. La table est à nouveau remplie de petits bouquets de fleurs printanières qu’elle ramasse en stock : jonquilles naines, primevères, crocus, lamier pourpre, véronique, pissenlits, ficaire, etc.

La vie reprends tout doucement, et les vivaces reprennent du poil de la bête. Même mon morceau de menthe coq récupéré à une bourse aux plantes. Et j’en suis très heureuse, car je fantasmais sur cette plante depuis que j’ai lu l’article de Djoz depuis presque deux ans !

(si si ça pousse ; il y a de toutes petites feuilles qui sortent !!!)

Il ne faut pas perdre espoir ! Allez, je compte bien avoir un jour aussi mon p’tit pied d’ail des ours pour agrémenter les plats !!

Les tulipes et autres plantes à bulbe montent toux doux. On repère bien les coins où ils sont éparpillés pour les déterrer en fin d’été et les planter sur le nouveau terrain.
C’est agréable de voir la vie redémarrer et les journées s’allonger !

— Suite des nouvelles demain 🙂 —

Publicités

Read Full Post »

Protégé : Sylvain fait le malin

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Read Full Post »

Verdier d’Europe

On n’en a observé qu’un, au jardin, de temps à autres. Un mâle qu’on a nommé Verdi (pas allé chercher très loin !).

C’est très joli comme oiseau 🙂 .

Read Full Post »

Accenteur mouchet

Un couple d’accenteurs vient régulièrement se ballader devant la fenêtre.

A l’opposé de M. Pinpin, un pinson mâle (le plus gros) qui passe son temps à monopoliser la mangeoire et faire la loi au jardin, les accenteurs sont très discrets. Ils sont souvent au sol, cachés dans les herbes ou les branches et on ne les distingue pas toujours au premier coup d’oeil, les couleurs sombres de leur plumage n’aidant pas.

Read Full Post »