Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Par chez nous…’ Category

Le week-end dernier, rien de particulier de prévu au programme (c’est plutôt rare), donc départ en famille en vadrouille vers Malaville.

But : trouver le vieil if qui est mentionné dans le livre de l’association Charente nature : « Arbres remarquables de Charente ». Un if de plus de 1000 ans, whaouh, de 7 à 8 mètres de circonférence !

Voici donc toute la troupe équipée pour l’épopée.

Mais malgré notre enthousiasme et nos recherches, rien !
Ca nous a au moins fait un peu connaître le coin…

(en revenant à la maison, j’ai trouvé cette page internet qui mentionne l’if en question et indique qu’il a été déraciné suite aux dégâts occasionnés par la tempête de 1999 … )

Histoire de ne pas être montés pour rien par là-bas, on est partis à l’aventure sur l’ancienne nationale 10, un peu délaissée depuis que la 4 voie a été construite il y a peu au-dessus de Barbezieux.

Premier arrêt pour aérer les troupes (Sylvain, finalement, n’est plus trop fana de voitures, … faut plus que ça s’éternise 😀 ) aux abords d’un oratoire dont on ne sait pas grand chose. Vers Jurignac.

Je n’ai rien trouvé dessus sur le net (c’est qu’on aime bien savoir, nous …). Le lieu derrière est pollué de tout ce que les automobilistes ont pu jeter 😦 …

Nous avons marché entre la route qui passe devant l’oratoire et la nouvelle quatre voie qui passe un peu plus loin derrière, une sorte de no man’s land. Assez déroutant, en fait.

Notre chemin a retrouvé un tronçon de route abandonnée au milieu de tout cela, où la nature a repris ses droits, et qui remonte sur plusieurs centaines de mètres. Le goudron est quasi totalement recouvert de mousse et de petites plantes grasses, et aux abords poussent partout des buissons et arbustes. on se croyait un peu dans un film de science fiction, après la fin du monde 😀 !

Puis soudain, tout en haut, la route s’arrête à une vigne.

(et on est redescendus 😀 . Il nous en faut peu, nous, pour faire des aventures !!! 😀
Un dimanche on a fait parcours du combattant dans le lit presque à sec d’une petite rivière du coin. Super intéressant et pédagogique 🙂 .)

Nous sommes montés en haut de la butte de terre et de cailloux calcaires qu’on voit vaguement en haut à droite de la photo du dessus. C’était plein de fossiles !
Donc pêche aux fossiles improvisée. Il y en a des toooonnes !

Ramassage intensif, pour ensuite les trier à la maison et les nettoyer.
Il y a tout une exposition sur les fossiles au musée d’Angoulême. La prochaine fois qu’on y va, on note les noms 🙂 .

(et à l’occasion, je ferai un petit message sur les fossiles en Charente)

Puis retour dans la voiture pour aller éclaircir un mystère un peu plus bas, toujours sur la n10. Que représente l’espèce de statue qui est postée au bord de la route et devant laquelle on est passé des dizaines de fois ???

Moi, depuis ma voiture, j’ai toujours cru y voir une … panthère 🙂 .

Et ben non ! Mystère résolu, c’est une statue de St Christophe !!
(il faut quand même deviner …)
Recherche internet et hop ! http://inventaire.poitou-charentes.fr/ressources/decouvertes/lipsi/lipsi.pdf

C’est une oeuvre d’il y a une cinquantaine d’années d’un sculpteur encore inconnu pour moi, Morice Lipsi. Et voilà, d’un coup, on se sent moins bête, hein.

(Et en recherchant tout ça, j’ai découvert la légende de St Christophe. On connaît tous les représentations sur les porte-clés ou autre, mais qui en connaît l’histoire ?
Une histoire pleine de symboles : http://www.religioperennis.org/documents/Scott/StChristophe.pdf .)

Bref, quelques photos de nos trouvailles :

Bon, et puisque l’objet de la ballade était les arbres remarquables, voici un lien vers la site de Krapo arboricole qui regorge d’arbres magnifiques : http://krapooarboricole.wordpress.com/ …

Read Full Post »

Châteauneuf

Idée de ballade, entre Barbezieux et Angoulême, le long de la Charente.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teauneuf-sur-Charente

Île de la fuie, bain des dames.

Reflets sur notre jolie Charente, aux eaux rafraîchissantes.

Au bain des dames … baignades, espaces de jeux, etc. Très sympa !

Read Full Post »

Cela va faire quatre ans que nous sommes en Charente, et nous n’avions encore jamais franchi le pas.
Maintenant qu’on a un joli service à brûlot, il faut qu’on se fasse la main !

(et j’espère qu’il servira plus souvent que le diable charentais qui est un peu passé aux oubliettes ces derniers-temps)

Dans un service à brûlot, il y a les tasses, les coupelles qui servent de sous-tasse, et éventuellement une rondelle ou quelque chose à mettre en-dessous pour ne pas brûler la nappe.

Recette :

– Faire du café et le laisser refroidir.
– En verser dans les tasses, en s’arrêtant à deux centimètres du bord.
– Ajouter une pointe de cognac en surface (en versant sur le dos d’une cuillère), et poser la tasse sur la coupelle.
– Dans ladite coupelle, placer deux morceaux de sucre et les arroser de cognac (suffisamment fort, au moins 58° dixit la notice), environ deux cuillérées à soupe.

– A l’aide d’une allumette, mettre le feu au cognac de la coupelle. Cela va faire chauffer le café, et enflammer le cognac qui surnage.
– Lorsque les belles flammes bleues sont éteintes, verser le contenu de la coupelle dans le café, et boire le tout 🙂 !

Il faut qu’on s’en refasse un, dans la recette qu’on avait, on ne mettait du cognac que dans la coupelle (et pas dans la tasse) !!

J’aime bien cette photo, et la forme de la flamme : elle me fait penser à une expression liée au cognac, la « part des anges ».

Read Full Post »

On a découvert ce lieu l’an dernier, un petit écrin de verdure et de paix, un peu au hasard (mais pas tant que ça, car il est privé, et n’est indiqué sur aucun panneau).

(autre parenthèse : il est privé, mais lieu de pélerinage, donc fréquenté. J’imagine qu’il serait préférable de ne pas faire comme nous et de prendre contact avec le propriétaire si on souhaite s’y rendre ?…)

Des bois, une source ‘miraculeuse’ gardée par une belle Dame et un houx majestueux, et des grottes partout dans les roches (qui sont un vrai gruyère). C’est en fait un ancien ermitage.

Ce n’est pas tout à fait à côté de chez nous, mais j’aime beaucoup m’y rendre. J’y suis retournée avec les enfants il y a quelques jours.
Tout plein d’autres magnifiques photos en bas de cette page : http://htimagemedia.canalblog.com/archives/__sers/index.html .

Read Full Post »

Ballades

Cette année on laisse tomber les nuits romanes, ou toutes les visites et nuits archéologiques (voir http://www.cg16.fr/culture-patrimoine/index.html). Avec les deux chouchous, ça ne le fait plus trop pour le moment. On a laissé aussi tombé l’altertour, qui passe en Nord-Charente (on serait bien allés à la soirée à Villefagnan). Trop tard pour les animations et visites autour du chemin de St Jacques aussi : http://www.lacharente.com/content/download/28478/2718423/file/Annee_jacquaire_web.pdf .

Côté feux d’artifices, la miss adore, mais s’endort à chaque fois avant l’heure, ces derniers temps. Trop dur pour elle, là !

Ca ne nous empêche quand même pas de vadrouiller.
Hier on s’est fait une petite ballade ‘nostalgie’ vers Chalais/ les Essards/ Aubeterre.

Exposition sur les métiers d’art en Charente, au cloître de Chalais (http://www.sudouest.fr/2010/07/20/les-artisans-d-art-exposent-au-cloitre-142898-1185.php), promenade dans les jardins de la Tude avec les constructions en saule vivant. Puis zouu, direction notre ancienne maison, où Sélène est née. Elle ne s’en souvient que par les photos qu’on en a, mais s’y accroche pas mal. Elle adore voir et revoir des photos de là-bas, de quand elle était petite.
La maison est inoccupée en ce moment, donc on s’est fait une petite visite du jardin 🙂 .  Nostalgie, nostalgie …
Les anglais d’à côté ont fini de rénover la grange, le vieux papi musicien (avec qui j’arrivais avec Sélène sur le dos pour faire du violon 😀 ) est décédé il y a quelques temps, les gîtes des voisins sont finis et les premiers locataires sont justement arrivés ce week-end. Ca fait bizarre.

On revient de toutes manières chaque année vers les Essards, en automne, pour se faire nos récoltes de noix, car il y a plein de noyers par là-bas, et c’est pratique de les ramasser. On en profite en général pour récupérer toutes les figues d’un gros figuier qui traîne au bord d’un chemin et que personne ne vient voir 🙂 .

C’est vrai que le sud-Charente de là-bas était quand même beaucoup plus joli que le sud-Charente actuel ! Plus de forêts, plus vallonné …

Puis Aubeterre, complètement envahie par les touristes et les Anglais.

A venir, sûrement une petite excursion en nord Charente. Chassenon, Esse, et peut-être le coin des météorites vers Rochechouart.
Quelques jours en Creuse, aussi, des petites pauses biscarrossaises.
Et peut-être des ballades dans les arbres avec les papi et mamie en septembre 🙂 .

Read Full Post »

Allez, je tente d’écrire un peu, avant que Sylvain se réveille 🙂 .

Petite ballade un peu plus au nord de la Charente le week-end dernier : Tusson.
On entend souvent parler de ce village, des chantiers et formations qui sont organisées là-bas (voir site du club Marpen), mais on n’avait jamais eu l’occasion de s’y arrêter un peu.

Notre visite du jour s’est restreinte à celle de la maison du patrimoine : http://www.clubmarpen.org/?page=affichage&menu=musee&tab=maison_patri , et aux jardins derrière.

Arrivée et pique-nique sur l’herbe un peu original : comment manger le taboulé préparé alors qu’on a oublié les couverts ? 😀 Avec des morceaux de papier cartonné, trop la classe !! ^^

Les fameuses ponnes, utilisée pour faire la bughée –la lessive, à la cendre.

Ca : honte à moi, j’ai oublié le nom, mais j’ai trouvé l’idée hummmmmm … parfois tentante 😀
Un pose-bambin le temps d’étendre son linge ou faire quelque chose !!

Le jardin :

Read Full Post »

A l’occasion des journées du patrimoine, nous sommes allés visiter ‘la petite maison du lin’ à Lignières-Sonneville.

« Le nom du village « Lignières » vient du latin linum : lin et lui avait été donné à cause de la grande quantité de lin produite dans l’antiquité.

Cette culture a perduré jusqu’au XVIII° siècle puis de façon sporadique pour les besoins locaux ; elle a ensuite disparu laissant toute la place au vignoble.

La Petite Maison du Lin a été construite à la place d’une ancienne bergerie. L’idée étant de reconstituer ce qu’était la pièce de vie d’un tisserand charentais sous le second empire.

On peut voir des objets régionaux, du matériel de teillage, de tissage et une exposition sur le lin, sa culture et ses utilisations.

Le lin est probablement le plus vieux textile du monde.

Pour visiter toute l’année : téléphoner soit à la mairie : 05 45 80 50 10, soit aux numéros suivants : 05 45 80 51 20  ou 05 45 80 51 23. »

http://www.lapetitemaisondulin.asso1901.com/pages/presentation.php

Site officiel : http://www.petitemaisondulin.fr/

http://www.experience-cognac.fr/artisanat_et_metiers/la_petite_maison_du_lin.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligni%C3%A8res-Sonneville

http://www.cc-grandechampagne.fr/article.php3?id_article=791

Des artisants professionnels et amateurs étaient également présents pour expliquer ou présenter leurs ouvrages.

Métiers à tisser :
(petite pub au passage : Jean-Claude Chambrelent, que l’on aperçoit ci-dessous, et sa femme possèdent un atelier à Reparsac. Voir un article à leur sujet ici : http://www.balado.fr/loisirs-balades/16200-réparsac/artisanat/93589-atelier-de-tissage-chambrelent )

DSCF7342DSCF7343DSCF7344DSCF7345

Petits métiers à tisser issus d’autres contrées …

DSCF7346

Dentelle …

La dame qui exposait ses magnifiques oeuvres proposait également une petite initiation à la dentelle aux fuseaux, pour en expliquer les principes de base.

DSCF7350DSCF7351

A l’étage, le lin dans tous ses états.

Ses utilisations, sa culture, etc.

DSCF7352DSCF7353

La petite maison du lin est située derrière le château (la mairie).

DSCF7354DSCF7356DSCF7360

Encore une petite publicité pour finir : Deuxième édition du Salon broderies et dentelles.  » Aux fils du temps ». Les samedi 10 et dimanche 11 octobre à l’Orangerie du Château à Thouars (79).

 http://www.pays-thouarsais.com/agenda.php3?id_article=6268 

DSCF7348

Read Full Post »

Older Posts »