Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2010

La phytolaque pousse dans tous les coins à Biscarrosse, et j’ai grandi avec ses grandes tiges qui rosissent à l’automne et colorent les landes.

C’est une vivace qui pousse moins par chez nous en Charente, mais qu’on peut quand même trouver dans quelques recoins (ouaaaaaiiiis, j’en ai trouve un immense pied aujourd’hui !!!!!!! 😀 ), et que je compte bien introduire sur notre nouveau terrain.

(p’tite parenthèse en passant : ça y est, on a les plans, ça y est, on a déposé tout à l’heure la demande de permis de construire à la mairie, et ça y est, on a trouvé notre constructeur 🙂 )

Je crois que sa racine est utilisée sous forme de teinture mère (je m’en sers en externe en cas de mastite), et j’ai appris cette année (grande découverte !!) que ses jeunes feuilles étaient comestibles cuites. Description et recettes ici par exemple.  

Bref, en ce moment, elle commence à faire de belles baies bien noires qui ne sont pas à picorer, elles, mais qui peuvent servir en revanche à donner une très jolie couleur violet.

On s’est lancées à fond dans les expériences, ce soir, avec Sélène (et surtout moi, car j’adore expérimenter 😀 ). Ecrabouillage à fond de baies, essais sur des feuilles blanches.

Tentative de teinture sur tissu (mais sans mordant sans rien, juste pour la démonstration) : on croise les doigts, la culotte blanche de Sélène sera rose demain 😀  (trop top !! :p) . Une fleur d’achillée qui trempe aussi dans la casserole pour voir la coloration de la tige au fur et à mesure que l’eau est ‘bue’ par la plante.

J’ai aussi mélangé du jus de baies avec de l’argile blanche ramassée je ne sais plus où ; je l’ai ensuite étalée sur un couvercle en plastique pour faire sécher la pâte, qu’on broiera demain et qu’on espère conserver ainsi pour faire de la peinture d’ici quelques temps (on croise les doigts que la couleur rose demeurera ?…).

En fait, c’est pour la conservation que je me pose des questions. Il me semble qu’un essai avec de l’alcool avait été infructueux et que c’était devenu marron au bout de quelques mois …

Je tente aussi de faire sécher quelques baies, on verra bien.

Read Full Post »

Ca fait plusieurs livres assez chouettes que je découvre à la bibliothèque. Donc j’en profite pour parler du dernier en date (et peut-être des autres si je ne suis pas couchée avant).

Pas eu le temps de le lire en entier –car cela reste un exploit de lire quoi que ce soit en ce moment–, mais j’ai A-DO-Ré ce que j’en ai lu. La manière de présenter les choses est très agréable (forcément, c’est destiné à des plus jeunes que moi 😀 ), mais on en apprend énormément sur les champignons. Je crois que je n’aurais jamais eu le courage d’aller glaner tous ces renseignements dans un livre ‘classique’ sur le sujet.

L’humour et l’originalité nous font même apprendre sans le vouloir des termes super savants à replacer lors d’une ballade en forêt 😀 . C’est une mine d’or, et je compte bien l’acheter un jour celui-là !

(et en plus, c’est de saison)

Plus d’infos sur le site de l’éditeur : http://www.terran.fr/catalogue/12-Decouverte-nature/187-Allons-aux-champignons.html .

Read Full Post »

Celui-là aussi, découvert à la biliothèque, et qui présente bien le sujet. Beaucoup de choses, d’époques, de techniques sont abordées, et illutrées. Je ne connaissais pas la collection, mais je l’ai trouvé assez extra.

Je n’ai plus le-dit livre sous les yeux, mais il y a différents chapitres : peinture, sculpture, architecture, photo, cinéma, danse, musique, etc.

Site de l’éditeur : http://www.fleuruseditions.com/l-imagerie-arts-l119 .

Read Full Post »

Read Full Post »

Bientôt mamante ?

Chaque année le jardin est rempli de mantes religieuses. Et chaque hiver, en fauchant ou en fouinant dans un coin, on retrouve des tas d’oothèques.

Je fais ma maligne avec ce terme très savant 😀 , mais je n’en savais rien il y a deux ans lorsque je suis tombée sur ce billet de Pescalune qui a éclairé ma lanterne.

Une oothèque, c’est ça :

Une ‘grosse ‘boîte à oeufs’ de mante religieuse, qui peut en contenir jusqu’à 300 !

Avant-hier, on a croisé une mante qui a l’air prête à pondre son oothèque, vu la taille de son abdomen :

J’espère qu’elle choisira de la pondre sur le mur de la maison (comme il y en a eu cet hiver) plutôt que dans les herbes sèches que l’on va bientôt couper …

J’ai cherché aujourd’hui autour du tas de brf, où on l’avait aperçue, mais elle n’était plus dans les parages…

Pour ceux qui désirent en savoir plus sur les mantes, on peut regarder  par exemple, ou .

Le second site m’a donné l’explication de la tache noire que l’on voit sur la patte avant de celle de la photo d’en-dessous : cette tache noire fait en fait partie de son système de défense. Lorsque la mante se met en position ‘spectrale’ (celle-là), les deux taches noires que le prédateur aperçoit figurent des yeux qui sont censés effrayer ladite bête.

Une photo bien plus parlante sur l’utilité de ces faux yeux :

(la photo vient de là : http://www.insectes-net.fr/mante/images/man61gf.jpg )

Read Full Post »

Protégé : Sylvain, huit mois et demi

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Read Full Post »

Se laisser vivre

Se laisser vivre …

Au gré des saisons, des humeurs, des rythmes des enfants, des envies de chacun, de nos besoins …

Au gré des manifestations, des rencontres, des surprises, des trouvailles, …

On aime bien se laisser porter par les aspirations du jour et en général, chaque journée est ponctuée d’au moins une découverte. Comme celle de la pâte d’amandes la semaine dernière.
Sélène est plutôt orientée vers ce qui est salé ou acide (fan de sel pur, de sauce soja, de cornichons, etc … hummmpf …). Pas trop amatrice de sucreries, encore moins de chocolat ou de biscuits secs, sauf exceptions : chocolat blanc, et pâte d’amandes !!

Bref, ce jour-là, donc, on revient de courses, je décharge la voiture, et la miss me dit qu’elle aimerait bien manger de la pâte d’amandes. Regard un peu désabusé de ma part, un peu incrédule, vu qu’on revient tout juste du magasin.
Mais c’est l’occasion de chercher sur le net des recettes ! Et mince alors, c’est tout simple de faire quelque chose très semblable à de la pâte d’amandes !!!!

Il suffit de mélanger à parts égales de la poudre d’amandes et du sucre glace, et ajouter un peu d’eau pour obtenir la consistance souhaitée. On peut également y ajouter de l’extrait d’amandes amères ou des colorants. Tout simple !!!!

Comme on n’avait pas de poudre d’amandes, on a broyé quelques amandes pour tester le truc et hop !! l’affaire est réglée !!!

Le beau temps aidant, on sort pas mal, même si parfois on abandonne un projet pour cause de fatigue ou autre (tant pis pour Legumania, c’était hier …). Ceci dit, la journée a quand même été sous le signe des fruits et légumes (ahh !!) car on nous a donné tout plein de figues et tomates et zouuuuuuuuuuuuuuu, c’est parti pour les cueillettes, les tartes aux figues, ou les sauces tomates.

C’est l’avantage de la campagne, toutes ces cueillettes, en pleine nature ou bien chez des voisins ou amis. On se retrouve avec des stocks de fruits à passer, mais qui parfois ne sont pas tous passés à temps.

Pas grave, il y a toujours de quoi observer 😀 !
(évolution de la moisissure d’une journée sur l’autre)

Les sorties du coin finissent souvent sous le signe de l’argile ; il faut dire que notre village a son histoire intimement mêlée à la poterie, les tuileries, l’exploitation du kaolin, etc, vu que son sous-sol regorge d’argiles de différentes sortes.

Qu’on aille aux champignons, se ballader aux étangs de Touvérac ou autre, on ramène très souvent un peu d’argile dans le panier ou collée aux chaussures. Et même les fêtes ont été cette année autour de l’argile, comme celle du pays Sud Charente, où l’on a pu assister à tout plein de démonstrations autour de l’argile.

Bref, dès que l’automne arrive (donc bientôt) et que la terre sera moins sèche, on va sans doute pas mal tripatouiller l’argile. En attendant, on s’entraîne sur notre pâte à modeler à reproduiere les gestes qu’on a vus 🙂 ! (c’est quand même pas pareil, hein …)

Remarquez qu’elle a bien changé par rapport à l’an dernier : https://mondedeselene.wordpress.com/2009/11/24/recette-de-pate-a-modeler/ . Sélène ayant un jour choisi d’en faire un millefeuille multicolor, j’ai tout mélangé et désormais, on manipule LA boule 🙂 !!!

Bref, vive l’argile ! Et on est bien contents de savoir qu’il y en a plein dans le sous-sol de notre nouveau terrain, et qu’on pourra donc en récupérer pour faire tout plein de choses, des enduits à l’intérieur, et des trucs au jardin.
Et des idées, on n’en manque pas, ça tombe bien ! Comme cette cabane en bois/saule vivant/ et terre :

dont l’image est extraite de ce livre dont je suis complètement fan et dont je reparlerai sans doutes un jour : « les nouveaux espaces de jeux naturels – construire en saule vivant et en bois ».

Read Full Post »

Older Posts »