Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘animaux’

Coccinelles

Cette année, le temps sec a sans doute joué dans le fait qu’on ait pu observer bien plus d’insectes et petites bestioles au jardin.

Notamment les coccinelles qui ont envahi le jardin à la fin du printemps et ont dévoré les colonies de pucerons noirs qui squattaient les pieds d’absinthe.
Petit cadeau de leur part, on a pu observer différentes phases de leur cycle 🙂 :

Sous forme de larve, …

… puis de nymphe :

… et enfin de jeune coccinelle. Ses points apparaissent tout doucement et elle est encore de couleur orangée.

On voit encore les restes de la nymphe à l’arrière.

Larve, nymphe, et coccinelle sur de l’absinthe.

Et pour rigoler un peu, un épisode de ‘Minuscule’ 😀 : http://www.youtube.com/watch?v=JcwqSN9mWwo&feature=related .

Quelques infos plus savantes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coccinellidae .

Read Full Post »

Devinette : à quelle plante appartient ce rhizome ? (réponse en fin d’article)

Petit passage d’une visiteuse ; je ne connais rien aux arraignées, mais plus elles sont grosses, moins j’ai envie qu’elles s’approchent de nous !!

Celui-là a été identifié (merci au site oiseaux.net) : c’est un pinson des arbres.
C’est décidé, parmi les résolutions pour cette année, j’apprends à identifier quelques oiseaux 🙂 !

Réponse à la devinette : il s’agit d’un rhizome de sceau de Salomon, dont on peut parfois apercevoir les jolies clochettes blanches dans les bois à la fin du printemps.

Chaque année, la plante produit une tige unique, qui, en disparaissant, laisse une trace sur le rhizome, comme une sceau. Le phénomène est expliqué ici.

Read Full Post »

Bientôt mamante ?

Chaque année le jardin est rempli de mantes religieuses. Et chaque hiver, en fauchant ou en fouinant dans un coin, on retrouve des tas d’oothèques.

Je fais ma maligne avec ce terme très savant 😀 , mais je n’en savais rien il y a deux ans lorsque je suis tombée sur ce billet de Pescalune qui a éclairé ma lanterne.

Une oothèque, c’est ça :

Une ‘grosse ‘boîte à oeufs’ de mante religieuse, qui peut en contenir jusqu’à 300 !

Avant-hier, on a croisé une mante qui a l’air prête à pondre son oothèque, vu la taille de son abdomen :

J’espère qu’elle choisira de la pondre sur le mur de la maison (comme il y en a eu cet hiver) plutôt que dans les herbes sèches que l’on va bientôt couper …

J’ai cherché aujourd’hui autour du tas de brf, où on l’avait aperçue, mais elle n’était plus dans les parages…

Pour ceux qui désirent en savoir plus sur les mantes, on peut regarder  par exemple, ou .

Le second site m’a donné l’explication de la tache noire que l’on voit sur la patte avant de celle de la photo d’en-dessous : cette tache noire fait en fait partie de son système de défense. Lorsque la mante se met en position ‘spectrale’ (celle-là), les deux taches noires que le prédateur aperçoit figurent des yeux qui sont censés effrayer ladite bête.

Une photo bien plus parlante sur l’utilité de ces faux yeux :

(la photo vient de là : http://www.insectes-net.fr/mante/images/man61gf.jpg )

Read Full Post »

L’évènement du coin ce week-end, c’est le comice agricole de Barbezieux.

 

Heureusement qu’il est précisé ‘agricole’, parce que ce n’est pas forcément ce qui saute aux yeux quand on s’y rend 🙂 . Des voitures, des voitures (entourées de pots de fleurs pour rehausser le cadre), des énoooooooooooooormes tracteurs tout neufs, tout chers, de ces gros tracteurs qui peuvent traiter un champ en peu de temps et efficacement avec plein de produits que je ne citerai pas.
Dans les voitures exposées, qu’on regarde par curiosité (et parce qu’on n’a pas forcément le choix, on doit passer au milieu pour se rendre à la foire), on aperçoit sur les feuilles qui y sont collées, les bilans énergétiques (vous savez, comme pour les frigos, avec les lettres de A à H !) : peu de vert, peu de A, plutôt de bons gros D, G, voire H, même, fièrement déposés sur le pare-brise !!!

Ahah…!!!

Ensuite, après la restauration, des rangées et des rangées de stands que l’on n’a même pas pris la peine de visiter, de ces stands qu’on retrouve dans tous les salons ‘branchés’ sur les économies d’énergies ou la construction. Pompes à chaleur, pompes à chaleur, chauffe-eau solaires, etc. Rien de pédagogique, du business pur, avec des commerciaux en costume qui se pavanent.

 

Heureusement, pour les courageux, il existe, tout au fond, un petit coin super sympathique pour les enfants, avec des animaux, et des animations. Mais ils sont bien cachés derrière les arbres, car les animaux, aujourd’hui, ça fait ‘tache’, sur une foire, hein ! C’est plus salissant que les belles pompes à chaleur et les grosses voitures neuves !

(il faut avant cela passer devant un stand rempli, même hérissé de toooooonnes de sucettes 🙂 , et passer entre les mains des commerciaux de Carrefour Market (qui nous ont sauté dessus par deux fois 🙂 ) qui, tout en nous tendant des bons de réduction sur des produits bourrés de sucre et de graisse nous précisent en montrant du doigt des bananes sur une table : « Si votre petite a faim, sur le stand on a des fruits à grignoter » 😀 )

 

Bref, des panneaux explicatifs sur certains animaux de la ferme et leur mode de vie, des activités proposées aux plus-petits (au moment où nous sommes passés, des gants en caoutchoux remplis d’eau et finement troués au bout des doigts étaient accrochés à une poutre, et une femme apprenait aux plus petits les gestes de la traite 😀 ), des entreprises / fermes venues présenter et vendre leurs animaux, un concours avicole, etc.

 

Au fond, également 😀 , sous un chapiteau, l’espace Info énergie / Habitat / développement durable, avec les incontournables (Maisons paysannes), mais aussi des surprises, comme une petite exposition très amusante faite par des élèves et une artiste, en partenariat avec le centre de Découverte d’Aubeterre (heu, il me semble).

 

 

Allez, je termine sur du positif 🙂 .

Au comice agricole de Barbezieux, des jeux sont organisés (jeux intercommunaux).

 

Au comice agricole de Barbezieux, il y a une place pour les tout petits avec un espace jeux rien que pour eux à l’entrée, des animaux à voir, un manège, des mini-tracteurs (et des sucettes et des bananes 😀 héhéhé…).

 

Au comice agricole de Barbezieux, on peut manger de bonnes fouées, tout en regardant danser et faire claquer le fouet des jeunes italiens venus à l’occasion du jumelage.
Bref, manger des fouées fourrées du ‘Four à fouées’ en r’gardant les fouets 🙂 !
(En tapant fouées, je suis tombée sur un conte de Goulebenéze : http://al.deliquet.free.fr/Bellesaintonge/Pierre%20Machon/TXT_le-charentais-qui-manjhe.htm . Pour ceux qui comme Flo se mettent au patois saintongeais !)

 

Au comice agricole, il y a quand même un espace développement durable, avec même plein de démonstrations : fabrication de tonneaux, enduits chaux-chanvre, etc.

 

Au comice agricole de Barbezieux, on peut voir une yourte, et oui ! C’est celle du conseil général 🙂 .

 

Au comice agricole, il y a un stand de l’association Mémoires fruitières de Charente.

 

Et au comice agricole de Barbezieux, il y a des concerts le soir.

 

(sur ce, je vais réfléchir à d’autres éventuels points positifs 🙂 )

 

http://www.sudouest.com/charente/actualite/article/695769/mil/5058203.html

http://www.charentelibre.com/article-9-les-incontournables-de-la-foire-exposition.html?id_article=285128

http://www.sudouest.com/charente/actualite/sud-charente/article/683911/mil/5010206.html?auth=7c2cd058&cHash=4678448de0

Read Full Post »