Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2011

Pour apprendre à reconnaître les oiseaux qui s’approchent de la porte-fenêtre, l’appareil photo est bien pratique !

J’essaye de répertorier ceux qui s’approchent suffisamment de nous, et peut-être qu’on remplira la fiche enquête trouvée sur le site de Charente nature. Pour le moment, mésange bleue, mésange charbonnière, pinson des arbres, chardonneret élégant, moineau domestique, accenteur mouchet, merle, serin cini (mais pas sûre à 100% pour lui) et bien sûr …

… rougegorge !

Avec ses petits yeux noirs, ses longues pattes fines, sa gorge orangée, son ventre clair, on le reconnaît aisément.

Celui qui habite le jardin et ses environs n’aime pas se faire photographier, mais j’ai réussi à en avoir deux petites photos.

Pour en savoir plus sur lui :
http://www.oiseaux.net/oiseaux/rougegorge.familier.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouge-gorge_familier


Justement, cette semaine nous avons emprunté à la bibliothèque ce magnifique livre, où il est question de rougegorge : « Péo-péo, le rougegorge », de Hélène Kerillis et Judith Gueyfier, aux éditions Bilboquet.

Il est destiné aux plus jeunes, mais j’ai beaucoup aimé.

On trouve un résumé d’une lectrice ici : http://iluze.over-blog.com/article-helene-kerillis-judith-gueyfier-peo-peo-le-rouge-gorge-45175456.html

Read Full Post »

Le week-end dernier, rien de particulier de prévu au programme (c’est plutôt rare), donc départ en famille en vadrouille vers Malaville.

But : trouver le vieil if qui est mentionné dans le livre de l’association Charente nature : « Arbres remarquables de Charente ». Un if de plus de 1000 ans, whaouh, de 7 à 8 mètres de circonférence !

Voici donc toute la troupe équipée pour l’épopée.

Mais malgré notre enthousiasme et nos recherches, rien !
Ca nous a au moins fait un peu connaître le coin…

(en revenant à la maison, j’ai trouvé cette page internet qui mentionne l’if en question et indique qu’il a été déraciné suite aux dégâts occasionnés par la tempête de 1999 … )

Histoire de ne pas être montés pour rien par là-bas, on est partis à l’aventure sur l’ancienne nationale 10, un peu délaissée depuis que la 4 voie a été construite il y a peu au-dessus de Barbezieux.

Premier arrêt pour aérer les troupes (Sylvain, finalement, n’est plus trop fana de voitures, … faut plus que ça s’éternise 😀 ) aux abords d’un oratoire dont on ne sait pas grand chose. Vers Jurignac.

Je n’ai rien trouvé dessus sur le net (c’est qu’on aime bien savoir, nous …). Le lieu derrière est pollué de tout ce que les automobilistes ont pu jeter 😦 …

Nous avons marché entre la route qui passe devant l’oratoire et la nouvelle quatre voie qui passe un peu plus loin derrière, une sorte de no man’s land. Assez déroutant, en fait.

Notre chemin a retrouvé un tronçon de route abandonnée au milieu de tout cela, où la nature a repris ses droits, et qui remonte sur plusieurs centaines de mètres. Le goudron est quasi totalement recouvert de mousse et de petites plantes grasses, et aux abords poussent partout des buissons et arbustes. on se croyait un peu dans un film de science fiction, après la fin du monde 😀 !

Puis soudain, tout en haut, la route s’arrête à une vigne.

(et on est redescendus 😀 . Il nous en faut peu, nous, pour faire des aventures !!! 😀
Un dimanche on a fait parcours du combattant dans le lit presque à sec d’une petite rivière du coin. Super intéressant et pédagogique 🙂 .)

Nous sommes montés en haut de la butte de terre et de cailloux calcaires qu’on voit vaguement en haut à droite de la photo du dessus. C’était plein de fossiles !
Donc pêche aux fossiles improvisée. Il y en a des toooonnes !

Ramassage intensif, pour ensuite les trier à la maison et les nettoyer.
Il y a tout une exposition sur les fossiles au musée d’Angoulême. La prochaine fois qu’on y va, on note les noms 🙂 .

(et à l’occasion, je ferai un petit message sur les fossiles en Charente)

Puis retour dans la voiture pour aller éclaircir un mystère un peu plus bas, toujours sur la n10. Que représente l’espèce de statue qui est postée au bord de la route et devant laquelle on est passé des dizaines de fois ???

Moi, depuis ma voiture, j’ai toujours cru y voir une … panthère 🙂 .

Et ben non ! Mystère résolu, c’est une statue de St Christophe !!
(il faut quand même deviner …)
Recherche internet et hop ! http://inventaire.poitou-charentes.fr/ressources/decouvertes/lipsi/lipsi.pdf

C’est une oeuvre d’il y a une cinquantaine d’années d’un sculpteur encore inconnu pour moi, Morice Lipsi. Et voilà, d’un coup, on se sent moins bête, hein.

(Et en recherchant tout ça, j’ai découvert la légende de St Christophe. On connaît tous les représentations sur les porte-clés ou autre, mais qui en connaît l’histoire ?
Une histoire pleine de symboles : http://www.religioperennis.org/documents/Scott/StChristophe.pdf .)

Bref, quelques photos de nos trouvailles :

Bon, et puisque l’objet de la ballade était les arbres remarquables, voici un lien vers la site de Krapo arboricole qui regorge d’arbres magnifiques : http://krapooarboricole.wordpress.com/ …

Read Full Post »

Allez, pour changer un peu des loulous, je parle de moi et de musique 🙂 .

Parce que cette année j’ai pris plein de bonnes résolutions (que je n’étalerai pas trop, comme ça si je ne les suis pas, ça ne se saura pas 😀 …), et parmi elles, la musique a une bonne place.

Non pas qu’elle n’ait pas été présente ces dernières années, mais cette fois le violon a repris sa place d’origine, à savoir : ma paaaaasssioooooooon. Et je tente d’en jouer le plus régulièrement possible, même si ce n’est parfois que pour quelques minutes (ou quelques secondes : temps que met Sylvain à s’accrocher à mes jambes 🙂 ).

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas, des passions vraiment heu … passionnantes 😀 , qui font qu’on ne peut plus s’en passer. Je suis bien contente d’avoir rencontré un professeur qui a su me remotiver à fond, bien qu’il me torture un peu avec des méthodes aux noms barbares (si si ! Ševčík, Schradieck, le genre de mot qu’on n’ose même pas prononcer de peur de faire une bourde …).

Je ne découvre finalement que maintenant le plaisir de travailler gammes et arpèges, et exercices tordus ; il faut croire qu’il est possible d’aimer ça ! Et je suis SU-PER motivée !!

Bref, gros retour en force de violinou. Reste plus qu’à mettre la main sur la moitié de mes trucs qui ont entre temps été disséminés par Sélène (comme mon bloc de colophane pour lequel elle s’était passionnée, ou le métronome …). Heureusement, j’ai toujours le violon et l’archet, c’est le principal, hein !

Super nouvelle, en plus, peut-être la perspective de participer à un orchestre de chambre à la rentrée prochaine. Ca me manque terriblement de jouer en ensemble.

Côté chorale, programme chargé pour 2011. A tout hasard, je mets quelques infos des fois qu’un Charentais intéressé passe par cette page.

Un concert à Jonzac le 18 février, avec au programme … rhaaaaaaaaa … c’est vraiment très très beau … 🙂 , le cantique de Jean racine et la messe basse de Fauré.

Des concerts du Gloria de Vivaldi avec les chorales d’Aubeterre et de Chalais en avril, puis une autre série de trois (ou quatre ?) concerts avec la chorale de l’ACAMAC, avec au programme encore du Vivaldi 🙂 , le Beatus Vir et une sonate de Kuhnau.

Pour les éventuels intéressés, n’hésitez pas à consulter le blog de la chorale : http://ensemble-beania.blogspot.com/ , ni à venir nous écouter !

Read Full Post »

Protégé : Sylvain, 1 an

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Read Full Post »

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Read Full Post »

Bricolages

Après le temps des bonhommes et bonnes femmes en maïs,

et des têtes de courges,

est venu le temps de l’expo sur les découpages de feuilles.

Des essais de pyro-loupo-gravure 🙂 .

Je voulais faire du feu avec sa loupe, car elle avait vu un dessin animé où un incendie se déclarait à cause d’une loupe oubliée en plein soleil. Mais on en est restées à faire des microbrûlures sur feuille.

Il faut dire que 1) du soleil en hiver, c’est pas toujours évident, et 2) ça fait mal aux yeux si on ne se protège pas.

Pour les décos de Noël, je oulais décorer les vitres avec Sélène. Oui, mais si on décore, c’est que pour y mettre des tulipes (roses !). Donc voilà, y a plus qu’à les laisser jusqu’au printemps !!

Après avoir dessiné les trucs, on a passé de l’huile sur le papier coloré pour le rendre transparent (certains diront « mais y a qu’à acheter du calque de couleur ?! »), puis on les a collés avec de la colle à la farine 🙂 .

Read Full Post »

Protégé : Neige …

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Read Full Post »

Older Posts »